Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 Heures du Mans 2004 ( 12-13 juin)

Depuis 2000, l’équipe officielle Audi (Bentley en 2003 avec un moteur Audi) écrase l’épreuve mancelle. La puissance de la formation dans son organisation et la conception des R8 puis R10 pétrifie la concurrence. L’enjeu sportif manque de piment, qui peut battre la firme allemande ?…Personne malgré les efforts de leurs adversaires… Peu motivé, je zappe et n’effectue pas les déplacements mais … 

 En 2004…La donne peut changer, Audi délègue son engagement à des écuries privées (team Veloqx, team Champion, team Goh) et Pescarolo engage des protos particulièrement aboutis dont les performances sont prometteuses.

Vietanh, 9 ans est du voyage, quel événement pour lui ! Il n’en manquera pas une miette excepté la nuit tombée où il pionce comme une marmotte sous la tente, nullement dérangé par la sonorité rageuse des autos qui descendent leurs vitesses à l’approche de la « Michelin ». Nous campions à 200m de la dite chicane. Johnny Herbert domine les qualifs sur son Audi Veloqx en 3’34’’838, la meilleure Pesca ( C 60) est 4è à 1’’4 . L’écurie française semble déterminée à tenir la dragée haute aux protos allemands. Au départ, les Audi démarrent fort et les trois écuries représentantes ont déterré la hache de guerre.

 

mans-2004-pescarolo.jpg

 

Les Pescarolo adoptent un rythme plus sage : 24 Heures de course les attendent… C’était sans compter sur les qualités de la R8 que leurs pilotes cravachent sans retenue, sûrs de leur fiabilité.

 

AUDI G 2004.jpg

 

Le combat tourne à l’avantage de l’Audi du team japonais Goh ( Kristensen-Capello-Ara) mais l’Audi Veloqx N°88 échoue de peu dans le même tour, troisième l’Audi Team Champion . Ayari-Comas-Tréluyer terminent  quatrièmes sur la Pescarolo C 60. L’Audi Goh a eu chaud ! Nous assistons dans la dernière heure à un ravitaillement de la 5 avec début d’incendie heureusement circonscrit par les mécanos.

 

Malgré la domination des Audi, la course fut animée grâce au combat livré par les écuries engageant l’allemande.

SdS

Photos: DR / 2  : Pescarolo C60  /  3 : l'Audi des vainqueurs  /

Les commentaires sont fermés.