Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 Heures du Mans 2015 / 13-14 juin

Deuxième tentative de Porsche pour tenter de s'imposer face à Audi qui cumule les victoires dans la Sarthe depuis 2010. Peugeot avait réussi en 2009 à battre la firme allemande mais cette dernière avait repris ses marques ensuite. Le combat à trois Audi-Porsche-Toyota promettait encore cette année. Nous n'avons pas été déçus. Arrivés vendredi soir en camping car, nous trouvons une place devant l'aérodrome d'où une navette nous amène devant le circuit en cinq minutes...

Nous arrivons par la navette sur le circuit samedi matin vers 8H. Les gradins devant les stands commencent à se remplir tout doucement.

24h du mans 2015

A 9H débute le  warm up, nous décidons de rester face aux stands. Ainsi nous sommes aux premières loges pour assister au départ et à ses préparatifs. Les concurrents des 24 H roulent pendant 45 mn ponctuées de nombreux arrêts aux box. On enchaîne avec  la Coupe Aston Martin puis les vénérables « ancêtres » qui vont s’affronter sur un circuit où jadis certaines ont connu des heures de gloire. C’est le cas des Ford GT 40 parmi lesquelles deux prennent la tête de course devant la belle Alpine A220 qui cravache ferme. Quelques belles gloires connaissent des soucis mécaniques, l’Alpine sera dans le lot et c’est une Ford qui l’emporte. Ce bel intermède nous amène à la procédure de départ. Les hymnes des pays représentant l’ensemble des pilotes défilent, nous casse-croutons. 

Autour de nous sur les gradins, on s’occupe : certains s’offrent un petit apéro, d’autres jouent aux cartes. D’autres encore somnolent dans des hamacs tendus sous les tribunes, une manière relaxe de suivre la course!

24h du mans 2015

     24h du mans 2015

 

 

 

 

 

 

 

Les voitures sont maintenant poussées par les mécaniciens devant les stands dans l’ordre des temps des essais : les Porsche 919 ont fait la différence, les Audi R18 se sont montrées moins véloces sur un tour. Les Toyota  TS 040 elles marquent franchement le pas. Alors que l’an passé elles se présentaient comme des rivales coriaces face aux Audi, l’une d’elle roula 17 heures en tête, cette année les japonaises sont surclassées. Les allemandes ont considérablement progressé en performance. Rappelons que les voitures germaniques sont à la pointe de la récupération d’énergie. Les techniciens travaillent l’hybridation tous azimuts…Coté LMP2 on trouve les Ligier, Oreca, BR01, Morgan, Alpine, Gibson, Dome… Une course dans la course.

Parmi les Grand Tourisme on retrouve comme l’an passé de belles autos : Corvette C7, Aston Martin Vantage, Porsche 911, Ferrari 458, Dodge Viper. Une autre course dans la course.           

Le président Hollande fait une incursion sur le circuit pour le départ et visiblement il fait un tabac au « sifflomètre » alors que Jean Todt lui est accueilli par les applaudissements de la foule.

Le départ se précise après le passage de la patrouille de France…Les pilotes s’installent et démarrent un à un pour le tour de lancement derrière la Pace car. Le peloton déboule pour le départ lancé, les Porsche s’emparent logiquement du commandement devant les Audi, les Toyota, les Rebellion suisses qui ont troqué le V8 Toyota atmo pour un AER V6 bi-turbo, catégorie  LMP1 non hybride. Les étranges Nissan GTR à traction avant sont larguées. Les écarts se creusent tout de suite avec les autres catégories.

En tête de course les Porsche sont loin de larguer les Audi qui résistent et portent même des attaques. Le spectacle ne manque donc pas! Cette situation va perdurer jusqu’en soirée où le combat semble indécis.

                    24h du mans 2015

Lorsque nous quittons les lieux pour prendre un peu de repos, après minuit, le combat pour la longue nuit s’engage entre les écuries allemandes. Tôt le matin nous regagnons le circuit pour voir la Porsche N° 19 en tête, le plus jeune équipage de l’écurie, avec deux minutes d’avance sur l’Audi N° 7 qui a perdu son capot arrière de bon matin et du temps par la même occasion. Ce problème va handicaper la marche de l’auto. A partir de là la firme de Stuttgart va creuser petit à petit l’écart face à Audi. L’Audi 9 d’autre part s’arrête plus que nécessaire au box, certes pour peu de temps, mais c’est un signe négatif. Des problèmes de récupération d’énergie cinétique sur la roue avant gauche gène la progression de l’auto qui va s’incliner alors que l’Audi N°8 a heurté un rail durant la nuit.

Porsche place deux voitures en tête sous le drapeau à damier et fait trébucher la firme aux anneaux, Toyota qui n’a pu suivre le rythme comme prévu place ses deux voitures en 6ème et 8ème position.

Dans la catégorie LMP2 victoire de l’Oreca 05 Nissan du Team KCMG. 

                      24h du mans 2015  

 

Côté GT la Chevrolet Corvette officielle n° 64 l’emporte en GTEPro tandis que La Ferrari 548 Italia du Team SMP Racing triomphe après une belle bagarre avec Aston Martin en GTEAm.

24h du mans 2015

 

24h du mans 2015

 24h du mans 2015

 

               24h du mans 2015

 

 

 

 

Après l’arrivée a lieu le traditionnel envahissement de la ligne droite des stands afin de fêter les vainqueurs des différentes catégories sur le podium. Nous rentrons satisfaits de cette édition très disputée des 24 Heures.  

SdS

Photos :  © GM   

Commentaires

  • Merci pour ce blog et l'article sur les 24h 2015.

Les commentaires sont fermés.