Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Post Scriptum

  • Pause détente...

    bel et porsc.jpg

    Sophie, jeune et charmante commerciale dans le parfum vous propose un petit dérivatif : il s’agit d’imaginer une légende pour cette photo :

    Quelques exemples :

    « Suis-je aussi bien chaussée que ma Porsche ? »

     « Talons hauts et pneus taille basse ! ».............

     N’hésitez pas à joindre vos commentaires … 

    PS s'octroie une petite pause estivale......A bientôt !

    Photo: DR

     

     

  • Trompettes...

    Trompettes dans tous leurs états ..V12...V8...Mieux que des mots ... Des photos...

    Photo: DR

    Lire la suite

  • Roman : sport automobile

    1964-2014 ...La Renault 8 Gordini a fêté ses 50 ans... Une bonne occasion pour découvrir Le livre de François Coeuret "Le Challenge" qui retrace une saison de Coupe vécue "in board" par un jeune pilote talentueux...                          

                   le challenge,coupe gordini

                                   Charade, mon premier…!  # 6

     

     Sur le chemin du retour de La Châtre, les supputations vont bon train… 

    Mat : « une vis bien fichée dans la gomme, ça ne ressemble pas à une fatalité !

    -         Le clan Andret nous aurait bien fait payer la réclamation ayant en partie motivé le contrôle de son auto. » répondit Sylvie.

    -         Je ne veux pas foutre la zizanie et me plaindre officiellement, je vais leur montrer tôt ou tard sur la piste de quel bois j’me chauffe ! »

    Le rendez-vous suivant se situait à Charade. Ce beau tracé naturel d’un peu plus de 8 km proche de Clermont Ferrand séduisit tout de suite Mat, verdict des essais : deuxième temps et première ligne…

    A quelques secondes du départ, Mat se sent enfin libéré de la tension qui l’habitait depuis sa performance de la veille. Une première ligne! Il ne s’agissait pas de décevoir! La proximité des hostilités le stimulait. Est-ce l’enjeu de cette course qui le plaçait favori ?…Toujours est-il que son départ fut moyen et Mat se retrouva dans les roues de Bourion, surprenant détenteur de la pôle. Cette piste rapide convenait à merveille au jeune parisien qui suivait le leader à sa main. Il fallait cependant trouver la faille et ne pas se laisser surprendre par Ethuin ou Lacarrau qui « poussaient » derrière. Mat s’octroya un temps d’observation mais  sentit qu’il ne fallait pas laisser patienter trop longtemps les deux furieux derrière. A l’approche de l’épingle à droite du Belvédère, il sentait l’ouverture possible comme dans Rosier, le droit avant les stands. Au cinquième tour, s’étant parfaitement collé dans le pot de Bourion après l’accélération à la sortie de Manson, il se glisse au côté de son rival et pique à l’intérieur au freinage du Belvédère au prix d’une manœuvre virile qui oblige son homologue à céder. Mat veut profiter du laps de temps nécessaire à Bourion pour se ressaisir et attaque à outrance lui prenant 3 secondes en deux tours. Mat pilote sur un nuage constatant qu’Ethuin ne passe second que trois tours plus tard grâce au panneautage de Paul. Dans les derniers tours, il savoure sa course en tête, faisant corps avec cet environnement, ce tracé champêtre, le long droit de Gravenoire, le secteur rectiligne de la Carrière,  le droit de Thèdes. Dernier tour : Mat garde sa concentration et passe Rosier une ultime fois avant de recevoir le drapeau à damier. Le tour d’honneur fut un plaisir non dissimulé pour l’euphorique Mat qui tombe dans les bras de Sylvie après le podium… « Tu leur as cloué le bec, c’est une belle manière de te venger ! » ....                (extrait Le Challenge)

              DSCN0672.JPG             le challenge,coupe gordini

     

    Fin 1966… Mat (Mathieu) Lescene, jeune mécanicien, décide de se lancer dans le grand bain de la compétition automobile par le biais de la Coupe de France Renault 8 Gordini. Cette auto, la « Gord » deviendra le vecteur lançant nombre de jeunes champions à l’époque. Pilote en herbe, Mat se lance dans la course avec son balluchon sur le dos, rempli de détermination, de passion mais aussi de doute, d’incertitude.  Entourés d’amis enthousiastes qui mobilisent son talent, il va vivre une saison de courses échevelées, tenter un challenge périlleux : conquérir le titre le meilleur pilote de l’année. 

    Photos:  1: DR     2-3: © FC            #LeChallenge   

     

     

                Disponible  sur commande par mail, cliquez à gauche du site sur l'enveloppe CONTACT, PRIX DU LIVRE :10€ frais de port inclus (France métropolitaine)        

    Photos : 2 @GM   /   1-3 DR                                         

    duel 8-gor.jpg

  • 1971 la course en bleu #11

    11Amon N° 11 71US.jpg

    USA  / 

      Le dernier Grand Prix de la saison se déroule à Watkins Glen, l’enjeu concerne la course puisque le championnat est joué. Stewart décidément intraitable cette année-là signe encore la pôle. Amon et sa Matra MS 120B est en retrait, 9è temps à 1’’3, Beltoise n’a réalisé que le onzième temps. La voiture n’est pas au top… Le kiwi roule huitième en début de course. Il va ensuite perdre du terrain pour remonter à partir du cinquantième tour durant lequel il effectue un tête à queue sans conséquence. Chris finit à une anonyme douzième place alors que Beltoise réussit à finir huitième, je suis déçu… François Cevert sur la Tyrrell remporte son premier Grand Prix après avoir débordé Stewart dont la voiture se mit à sous-virer au fil des tours. Consolation donc pour les français dont le dernier pilote victorieux n’était autre que Trintignant en … 1958 ! Côté kiwi, en résumé, cela avait bien mieux commencé que ça ne s’est terminé. Bilan de la saison : mi-figue mi-raisin pour Chris Amon qui finit neuvième du Championnat avec 9 points (Cevert 3è - Pescarolo 16è - Beltoise 22è-saison incomplète). L’espoir : ce sera pour la saison suivante en ce qui concerne Matra : nouveau moteur MS 72,  évolution châssis MS 120C puis nouvelle voiture, la MS 120D dès le Grand Prix de France. 

    A suivre...La saison 72...

    francois_cevert_71united_states.jpg

                                        François Cevert vainqueur aux US 

    SdS

    Photos:  DR

     

     

  • 1971 La course en bleu #10

    aamon F1 71.JPG

    Canada /  

    La campagne nord américaine marque la fin de saison. Alors que Stewart est assuré du titre de champion, Amon court toujours après une première victoire en Grand Prix.  Sur le circuit de Mosport l’écossais réalise la pôle alors que le néo-zélandais obtient le 4è temps ex-aequo avec Fittipaldi sur la Lotus 72. La météo va s’en mêler. Il s’élance donc de la deuxième ligne au départ sur une piste mouillée, la pluie ayant décidé d’accompagner les concurrents.

    C’est Beltoise, licence retrouvée, qui va créer la surprise en s’emparant de la troisième place et momentanément la seconde tandis qu’Amon peu à l’aise sous la pluie navigue vers la dixième place. Beltoise roule avec Stewart et Peterson en tête, le groupe rejoint Hulme qui compte un tour de retard au seizième tour, ce dernier ne va pas voir le Français qui tente de doubler. JPB sort pour l’éviter et endommage son auto. Amon fait ce qu’il peut sous le déluge et finira dixième alors que la course est interrompue au 64è tour, la pluie redoublant. Une course sans saveur pour le kiwi! Je lirai pour ma part le compte rendu de cette course avec quelques jours de retard dans le magazine Automoto, hebdo de l’époque.

    Stew can 71.jpg

    Stewart vainqueur au Canada

     Bon anniversaire à Chris Amon , 20 juillet : 73 ans

    SdS / Photos:  DR

     

  • Le jeu de l'ange

     

    le jeu de l'ange

    Jeune journaliste à la "Voz de la Industria", David Martin y écrit des nouvelles très prisées par les lecteurs. Deux éditeurs vont le solliciter pour les imprimer.

    L' écrivain quitte le journal, connaît du succès mais peu rémunéré est exploité par ses mentors. Entre alors en scène un mystérieux mécène qui lui propose une grosse somme pour écrire une oeuvre majeure.

    Martin qui habite une ancienne demeure à Barcelone se met au travail... En fouillant dans de vieux documents oubliés, il s'aperçoit que l'ancien propriétaire de sa maison, disparu mystérieusement, avait été sollicité par ce même homme. Suit une enquête qui va le porter dans les arcanes d'une intrigue policière et amoureuse dont Carlos Ruiz Zafõn est un spécialiste porté par son style magistral et intimiste avec en marge la dose de symbolisme et de mysticisme déjà présente dans le titre "L'ombre du vent ".

    Le jeu de l'ange (le cimetière des livres oubliés)/ Carlos Ruiz Zafõn / Editions Robert Laffont Pocket / 2014

    PS  

  • 1971 la course en bleu #9

    9Amon Ital 71.jpg

    Italie   /  L’équipe Matra avait donc décidé de faire l’impasse sur le GP d’Autriche pour travailler sur le moteur MS71. Amon était donc en vacances et Beltoise toujours sur le coup de sa suspension de licence. Les motoristes français ont travaillé sur l’admission et les attaches moteur sur le châssis afin d’améliorer la rigidité de l’ensemble. Siffert a remporté le GP d’Autriche sur BRM. Monza est le circuit le plus rapide de la saison, les V12 seront à la fête par rapport au V8 Cosworth. Matra a revu également l’aérodynamique pour cette course, l’aileron arrière n’est plus qu’une petite lame dans le prolongement d’un carénage arrière. La cure de jouvence va porter ses fruits puisque Chris va réaliser la pôle aux qualifs pour la première fois de la saison.

    chris amon 71 MONZA.jpg

    L’équipe Matra va donc partir revigorée pour affronter les 55 tours de course. Hélas, le kiwi ne réalise pas un départ flamboyant et se fait déborder. Englué dans le peloton où on joue l’aspiration, Amon va s’employer à remonter. Il passe de la huitième place au premier tour à la quatrième au tour 35. Il prend la tête au tour suivant et là, devant la télé mon cœur bat!

    71aMON mONZA.JPG


    Amon maintient sa première place jusqu’au quarante-sixième mais dans le tour suivant, en se débarrassant d' un tear-off sale, il arrache en même temps  sa visière de casque qui s'envole! Gêné par la pression de l’air dans les yeux, il va ralentir et offrir la victoire à un groupe qui franchit la ligne presque roues dans roues. Gethin sur BRM gagne avec 1/100è de seconde d’avance sur Peterson. Amon réussit à maintenir une sixième place à l’arrivée…Maigre consolation et consternation d’avoir manquer une telle occasion.

    gETHIN MONZA 71.jpg

    Gethin vainqueur BRM N°18

    SdS

    Photos:  DR

  • 1971 La course en bleu #8

    AUT 71 Siffert.jpg

    Autriche   /

    Amon est absent, l’équipe Matra na pas fait le déplacement et travaille à Vélizy sur une évolution de la MS 120B. On prépare le GP suivant ayant lieu en Italie à Monza. En Autriche nous retrouvons les protagonistes habituels de la F1. Sur le circuit rapide de l’Osterreichring, Jo Siffert sur la BRM fait montre de son talent et devance aux essais les Tyrrell de Stewart et Cevert de même que la Ferrari de Regazzoni. Avec maestria il mène la course de bout en bout ayant épuisé les deux Tyrrell longtemps seconde et troisième qui abandonneront en fin de course laissant leur place à Fittipaldi (Lotus) et Schenken (Brabham). Jacky Stewart est assuré d’un second titre mondial après celui obtenu en 69 sur la Matra MS 80. Cevert devient le français qui monte en F1, il est sixième au Championnat et finira sur la troisième marche du podium de ce classement à l’issue du dernier Grand Prix de cette saison.

    SdS

    Photo: DR  /  Siffert BRM N° 14 vainqueur en Autriche

  • 1971 La course en bleu #7

    7Amon ALL 71.JPG

    Allemagne / 

    Le difficile Nurburgring accueille les F1 en Allemagne. Ce mythique circuit va mettre en évidence l’équipe Tyrrell. Chez Matra on touche le fond aux essais : 18 secondes séparent Amon de Stewart le plus rapide sur les 22,8 km du circuit allemand, un gouffre! Seizième place sur la grille, Amon serait-il en méforme? En course, remonté à la quatorzième place au sixième tour, le néo-zélandais va taper un rail. Direction et suspension faussées, la course est terminée. Beltoise, suspendu suite à l’accident de Giunti en janvier était absent. Le staff de l’équipe française est décidé à apporter des modifs sur la MS 120B, Amon n’est pas seul en cause. Au travail donc ! Second doublé pour Stewart-Cevert et leur Tyrrell.

    stew all 71.jpg

    Stewart

    SdS

    Photos: DR