Xiti

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Post Scriptum - Page 2

  • 24 H de Daytona 1969 course à l'élimination

     Le circuit de Daytona en ce début février 1969 fut le théâtre d’une course dont le scénario se résuma à un seul qualificatif : « indécis ». En matière de course automobile comme chacun le sait tout peut se produire mais en cette année la destinée mit du temps pour élire son vainqueur. A n’en pas douter elle affichait la fibre Yankee.

    Lire la suite

  • 1972 La course en bleu #4 à relire

    AMON monaco 72.jpg

    Monaco / 

    Je me demande bien quelle guigne va pouvoir encore coller à Chris Amon… La pluie bien sûr qui va arroser toute la course. Le néo-zélandais se qualifie sixième sur le sec. Courir sous la pluie n’est pas sa tasse de thé et les conditions de course seront sévères pour le Grand Prix.  Beltoise (BRM) va en profiter, aidé par ses pneus Firestone, pour réaliser la course de sa vie.

    Amon s’arrêtera plusieurs fois au stand pour changer des visières maculées du mélange huile-eau. Il finira courageusement sixième marquant le dernier point attribué. Belle victoire de JPB qui fait retentir la Marseillaise.

    amon f1 1972

    Beltoise : le jour de gloire est arrivé (cliquer)

    SdS

    Photos:  DR

     

  • 1972 La course en bleu #3 à relire

    amon f1 1972

    Amon Matra MS 120 C  (cliquer)

    Espagne /

    Circuit de Jarama : un Grand Prix qui doit réussir à «mon » pilote kiwi ! Sixième place troisième ligne au départ : c’est mieux ! Amon va tenir cette position du tour 24 au tour 42 mais ses pneus vont encore le lâcher, il doit en changer et c’est la Bérézina : au 62 ème tour la boîte casse par dessus le marché, abandon. Pas un seul point en 3 Grands Prix pour Chris victime de sa boîte et ses pneus ! La déprime !!! Fittipaldi gagne sur la Lotus 72.

    72 jps.jpg

    Fittipaldi ( Lotus) vainqueur en Espagne

    SdS

    Photos:  DR

  • 1972 La course en bleu #2 à relire

    AFSud 72 - Copie.jpg

    Afsud /

    L’équipe Matra a fait le gros dos après la première course et tente de rattraper le tir : Chris ne se qualifie que treizième à une seconde pile de Stewart. Amon réalise un bon départ, va cravacher et remonter vaillamment jusqu’à la troisième place qu’il occupe jusqu’au 62è tour mais ses pneus usés créent alors de grosses vibrations qui vont le rétrograder à la 15 ème place à l’arrivée.

    Des efforts pour rien donc : satanés Good-year ! Sera-ce la bonne année ? Je commence à en douter. Hulme l’emporte sur Mc Laren.

    Hulme 1972.jpg

    Denny Hulme victorieux 

    SdS   /  Photos : DR

  • 1972 La course en bleu #1 à relire

    amon1-arg72 - Copie.jpg

    Argentine/

    La saison 72 débute dans la lointaine Argentine où le circuit de Buenos Aires accueille les F1. Matra a développé une MS 120C équipée d’une évolution moteur MS 72 de 285 cv. Chris  Amon sera l’unique pilote de l’équipe sur qui on concentre le travail. Matra vise parallèlement les 24H du Mans grâce à la nouvelle réglementation 3Litres, le kiwi sera aussi sur les rangs au cours des multiples essais d’endurance. Beaucoup d’espoir en ce qui me concerne pour cette saison mais à l’époque je ne savais pas que le châssis Matra rendait 60 kg de plus que celui de la Tyrrell championne du monde… Ce sera le gros handicap de cette voiture… Les Lotus ont troqué le rouge et or pour le noir et or JPS, on retrouve les mêmes protagonistes qu’en 71 et un tout nouveau châssis Brabham. Amon ne se qualifie qu’au douzième rang, décevant pour une entrée en matière et ce n’est pas fini! Peu avant le départ pour rejoindre la grille, la boîte de la MS 120C reste bloquée : course terminée!... Stewart mènera de bout en bout : c’est reparti comme en…71...Provisoirement je l'espère...

                                                   

    tyrrell arg 72.jpg

    Stewart vainqueur en Argentine

    SdS  /  Photo: DR 

    A SUIVRE...

  • Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon.

    20200303_092701.jpg

    Paul Hansen est un homme que le destin va transporter sur des voies opposées. Il lui faudra composer avec l'adversité et l'injustice dans un cheminement qui mène au pire. Au bout du tunnel la résilience. Le récit de Jean-Paul Dubois mena l'auteur au Prix Goncourt 2019. 

    Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon / Jean-Paul Dubois /Editions de l'Olivier/ 2019

    PS

    Photo :  © GM

  • Jour de fête pour Giorgio

                                                          Jour de fête pour Giorgio

    Giorgio Polleti voit le jour à Varese au nord de Milan en Lombardie. Son père est menuisier charpentier, sa mère travaille à la poste locale. Son oncle est employé par la firme MV Agusta. A l’aube de son adolescence le jeune garçon s’intéresse à la mécanique. Lorsque l’oncle Sergio visite la famille pour y saluer sa sœur et son beau frère le petit est subjugué par sa moto. La première fois que l’oncle l’emmena faire un tour sur sa machine rutilante Giorgio  fut impressionné et marqué à jamais par la vitesse, la sonorité de l’engin et la sensation de liberté que lui procura cette virée en deux roues. Il en redemanda souvent…

    Lire la suite

  • Journal de classe

     

                      

             Journal de classe journal d'une vie

            

    photo livre JdC.JPG

    L'auteur présente la biographie de son père qui était instituteur. Cet écrit livre le cheminement de son existence de 1912 à 2012 retranscrit à l’aide des souvenirs recueillis auprès de lui, de ses enfants et proches. Un siècle de vie exposée autour des êtres qui ont accompagné son parcours, des évènements marquants de cette période. L’ensemble est illustré de comptes rendus de ses inspections en classe, de chroniques relatant des évènements vécus à ses côtés ou qu’il nous a racontés au cours de ses cent ans de vie, complété aussi de photos. 

     

             Ce livret mémoire est publié à compte d'auteur : Edition libre.com l’oiseau  / 45 pages, encart central photos.

    #journaldeclasse  /  Auteur : Gérard Marcel

    journal de classe journal d'une vie

     Disponible par correspondance : Prix du livre: 10€ frais de port inclus (France métropolitaine), pour commander  : cliquer sur l'enveloppe :  CONTACT à gauche du site.

     Photo : @ GM

                             

     

                                                                 livres.gif 

  • 1971 la course en bleu #11 à relire...

    11Amon N° 11 71US.jpg

    USA  / 

      Le dernier Grand Prix de la saison se déroule à Watkins Glen, l’enjeu concerne la course puisque le championnat est joué. Stewart décidément intraitable cette année-là signe encore la pôle. Amon et sa Matra MS 120B est en retrait, 9è temps à 1’’3, Beltoise n’a réalisé que le onzième temps. La voiture n’est pas au top… Le kiwi roule huitième en début de course. Il va ensuite perdre du terrain pour remonter à partir du cinquantième tour durant lequel il effectue un tête à queue sans conséquence. Chris finit à une anonyme douzième place alors que Beltoise réussit à finir huitième, je suis déçu… François Cevert sur la Tyrrell remporte son premier Grand Prix après avoir débordé Stewart dont la voiture se mit à sous-virer au fil des tours. Consolation donc pour les français dont le dernier pilote victorieux n’était autre que Trintignant en … 1958 ! Côté kiwi, en résumé, cela avait bien mieux commencé que ça ne s’est terminé. Bilan de la saison : mi-figue mi-raisin pour Chris Amon qui finit neuvième du Championnat avec 9 points (Cevert 3è - Pescarolo 16è - Beltoise 22è-saison incomplète). L’espoir : ce sera pour la saison suivante en ce qui concerne Matra : nouveau moteur MS 72,  évolution châssis MS 120C puis nouvelle voiture, la MS 120D dès le Grand Prix de France. 

    A suivre...La saison 72...

    FTyrrell 002 71 Cevert.jpg

                                        François Cevert vainqueur aux US (cliquer) 

    SdS

    Photos:  DR

     

     

  • 1971 La course en bleu #10 à relire...

    aamon F1 71.JPG

    Canada /  

    La campagne nord américaine marque la fin de saison. Alors que Stewart est assuré du titre de champion, Amon court toujours après une première victoire en Grand Prix.  Sur le circuit de Mosport l’écossais réalise la pôle alors que le néo-zélandais obtient le 4è temps ex-aequo avec Fittipaldi sur la Lotus 72. La météo va s’en mêler. Il s’élance donc de la deuxième ligne au départ sur une piste mouillée, la pluie ayant décidé d’accompagner les concurrents.

    C’est Beltoise, licence retrouvée, qui va créer la surprise en s’emparant de la troisième place et momentanément la seconde tandis qu’Amon peu à l’aise sous la pluie navigue vers la dixième place. Beltoise roule avec Stewart et Peterson en tête, le groupe rejoint Hulme qui compte un tour de retard au seizième tour, ce dernier ne va pas voir le Français qui tente de doubler. JPB sort pour l’éviter et endommage son auto. Amon fait ce qu’il peut sous le déluge et finira dixième alors que la course est interrompue au 64è tour, la pluie redoublant. Une course sans saveur pour le kiwi! Je lirai pour ma part le compte rendu de cette course avec quelques jours de retard dans le magazine Automoto, hebdo de l’époque.

    Stew can 71.jpg

    Stewart vainqueur au Canada

     

    SdS / Photos:  DR