Xiti

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Souvenirs d'outre stand

  • F1 1/43 #3

    DSCNF1 73.JPG

    GP d'Allemagne 1973 circuit du Nüburgring:

    J. Stewart Tyrrell 006 (vainqueur) 

    E. Fittipaldi Lotus 72  (cinquième)

    F.Cevert  Tyrrell 006   (second)

    Photo : © GM     (cliquer pour agrandir)

  • F1 1/43 #2

    DSCNF1 72.JPG

    GP d'Espagne 1972 Circuit de Jarama :

    E.Fittipaldi Lotus 72 (vainqueur)

    F. Cevert Tyrrell 002  (abandon)

    J.Ickx Ferrari 312B2  (second))

    Photo:   ©  GM    (cliquer pour agrandir)

  • F1 1/43 #1

    cev 71.jpg

    GP des USA 1971 Circuit de Watkins Glen:

    F. Cevert Tyrrell 002 (vainqueur)

    J. Ickx Ferrari 312 B (abandon)

    C. Amon Matra MS 120B  (12ème)

    Photo : © GM    (cliquer pour agrandir)

     

  • Le mur du son terrestre, à relire

    L’histoire du record de vitesse terrestre d’engins motorisés roulants commence en 1898, le 18 décembre à Achères dans l’Hexagone. Gaston de Chasseloup-Laubat réalise le premier record. Un moteur électrique propulse son véhicule Jeantaud Duc à la vitesse de 63,15 km/h...

    Lire la suite

  • François, Patrick, Jean Pierre et les autres...Les trois mousquetaires.

    1973, le Grand Prix de Pau est sauvé, le maire de la cité, André Labarrère, a réhabilité sa piste. Les normes exigées par la CSI sont en place. Les bottes de paille ont disparu, les rails assurent une  protection relative pour les pilotes installés dans leurs fragiles monoplaces. La société ELF a apporté un soutien financier non négligeable à la célèbre épreuve hexagonale. Ce 6 mai en début d’après midi François, Patrick,  Jean Pierre et les autres se positionnent sur la grille de départ…

    Lire la suite

  • 1972 La course en bleu #10 : Monza à relire

    MONZA 72 (2).jpg

    Italie   / 

    Toujours à l’aise à Monza, mon pilote préféré partira en première ligne au côté de Jacky Ickx. Il manque la pole pour 4/100 de seconde, jolie perf, je me surprends à espérer le meilleur.

    Au matin du Grand Prix, mes doigts restent croisés inexplicablement ! Toujours un peu fébrile au départ, Amon passe cinquième à l’issue du premier tour et remonte avec application pour prendre la troisième position au 17è tour derrière Ickx et Fittipaldi, position qu’il stabilise jusqu’au 37è. Les trois pilotes ont semé le reste du peloton. Mes doigts sont toujours croisés ! Hélas ça ne servira à rien, ses freins sont à l’agonie et il doit rentrer au stand probablement avec une grosse boule dans la gorge. C’est un pilote maudit…Après l’abandon malheureux de Ickx sur panne de batterie, Fittipaldi confirme, sa victoire lui assure définitivement le titre de  Champion du monde.

    72 jps.jpg

    Fittipaldi coiffe la couronne mondiale

    SdS

    Photos:  DR

     

  • Jean Pierre Jaussaud : "un gars bien"

    Beaucoup de choses sont résumées dans ce qualificatif. Un pilote selon Henri Pescarolo d’une « droiture absolue », un homme « fidèle et humble ». « Il nous faisait penser à Jim Clark, un styliste, il avait toujours les bonnes trajectoires, n’était jamais en dérive », « il aurait mérité de monter en Formule un » … Tout est dit par le camarade de course de Jean Pierre Jaussaud.

    Lire la suite

  • Pause estivale

    PS prend un peu de recul pour une pause estivale ,                                         bonnes vacances à tous ...                                                             A bientôt!                                       Photo : DR                                                                                                                     

  • Mythiques 917 #2 à relire

    La Porsche 917 a été élue « voiture de course du vingtième siècle », belle carte de visite ! Cela vaut bien de s’attarder sur quelques valeureux spécimens !...

    Lire la suite

  • Mythique 917 #1 à relire

    En 1968 Porsche fait courir en endurance son prototype 3 litres 908  version capot arrière court ou long pour les circuits rapides type Le Mans. Homogène,  propulsée par un moteur  V8 puissant dont la plage d’utilisation satisfait tous ses pilotes, cette auto remporte des courses. Pour Porsche le problème vient du fait  que le championnat du monde des marques admet aussi les voitures type sport pouvant accueillir des moteurs de 5000cm3(5 litres) de cylindrée. Parmi elles on compte les Lola T70 et les Ford GT 40...

    Lire la suite