Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le mur du son terrestre

L’histoire du record de vitesse terrestre d’engins motorisés roulants commence en 1898, le 18 décembre à Achères dans l’Hexagone. Gaston de Chasseloup-Laubat réalise le premier record. Un moteur électrique propulse son véhicule Jeantaud Duc à la vitesse de 63,15 km/h...

Les futurs prétendants n’eurent cesse d’améliorer ce chiffre au fil du temps.

theblueflame.jpg

En 1970 le cap des 1000 km/h fut franchi par Garry Gabelich. Le « Blue flame » de l’américain atteint sur le lac salé de Bonneville la vitesse record de 1014,52  km/h (sur 1km). 

THRUST.jpg

Le 15/10/1997, grâce à un moteur de fusée, Andy Green (GB) dépasse pour la première fois le mur du son sur le sol à la vitesse de 1227,99 km/h sur Trust SSC. Ce coléoptère noiraud fit preuve de beaucoup moins d’esthétisme que le filiforme « Flamme bleue » avec ses deux énormes réacteurs latéraux. 

Le défi suivant pourrait être le seuil des 1500 km/h...

GM

Photos :  DR

 

Les commentaires sont fermés.