Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

printemps barbare

  • Printemps barbare

    DSCN5462.JPGLe roman d' Héctor Tobar situe ses personnages dans le sud de la Californie. Ils sont issus de deux sociétés diamétralement opposées. L'auteur fixe dans la première partie de son ouvrage l'existence d'une bonne mexicaine en situation irrégulière au sein d'une famille américaine aisée composée d'un couple avec leurs trois enfants. Une dispute entre époux née d'un incident futile la mène à devoir s'occuper seule des deux jeunes garçons du foyer. Les parents ont abandonné provisoirement chacun de leur côté le nid familial. L'évènement va prendre de l'ampleur lorsque la bonne décide de prendre la route pour confier les enfants à un hypothétique grand père. Revenus au bercail, les parents vont déclencher auprès de la police une recherche pour disparition des deux bambins... Une peinture sans concession de la société américaine du début du vingt et unième siècle confrontée au flux migratoire de ressortissants mexicains. Dans la première partie, l'auteur brode longuement, installant le lecteur dans un suivi indolent jusqu'à ce que l'action régénère son intérêt dans la seconde partie du livre...Les médias s'emparent du fait divers qui va tourner en affrontement entre les défenseurs des émigrés mexicains, issus d'un "peuple sous développé" et leurs pourfendeurs bien pensants nés de la société us traditionnelle.

    Traduit en français par Pierre Furlan / Titre original "The barbarian nurseries" / Editions de Noyelles