Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Michèle Mouton

Née à Grasse le 23-06-51, Michèle Mouton fut championne de Rallye. Axant sa carrière vers le sport auto et le pilotage, elle participa à son premier rallye de Championnat du Monde en 74 sur une Berlinette A 110. Elle termine sur l’Alpine à une honorable 12è place, une belle performance...

Progressant vite, elle pilote par la suite une Lancia Stratos puis une Fiat. Le constructeur italien perçoit en elle l’étoffe d’une authentique championne, l’engage comme pilote d’usine sur 131 Abarth.

mich mout.jpg

Audi la débauche en 81 afin d’épauler H. Mikkola sur la performante Audi Quattro. Michèle remporte le San Remo au nez et à la barbe des pilotes dits du sexe fort ! Elle devint la première femme à gagner un Rallye de Championnat du Monde…

1982 sera « sa saison », elle triomphe lors de trois manches: Portugal, Acropole, Brésil, ratant de peu la première place du Mondial et termine vice championne : ces messieurs ont eu chaud !

Deux autres faits d’arme sont à son actif : victoire à Pikes Pike (US), la course de côte dans les nuages (1985) et au Championnat d’Allemagne des Rallyes sur une Peugeot 205 T 16.

En 86 elle décide de mettre un terme à cette belle carrière, aspirant à mener une vie de famille plus traditionnelle. Une victoire en Rallye se partage avec son navigateur ou sa navigatrice, celle de Michèle Mouton fut l’italienne Fabrizia Pons.

 A noter que Michèle Mouton fut organisatrice de la course des Champions. Au final, une carrière admirablement remplie.

SdS

Photos:  DR

Les commentaires sont fermés.