Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gp de belgique 1992

  • Carnets de Grand Prix #18

          Grand Prix de Belgique 1992  / 28-29-30 Août  

    39 spa schum 92.jpg

    Je pars seul à Spa en août 92, ma seule compagnie est la récente Clio 16S que m’a prêté l’ami encore propriétaire mais qu’il doit me céder dans deux mois ( les collaborateurs Renault ne peuvent vendre d’autos qu’au bout de six mois)

     

    Guilleret, je pousse un peu la mécanique, heureuse époque où les radars fixes n’avaient pas encore fleuri et les points ne hantaient pas encore l’esprit des titulaires de permis de conduire …

    Ma compagne sera donc la pluie, classique à Spa ! On plante la tente dans le sous bois, on discute avec les voisins pour tuer le temps en dehors des horaires du circuit . Le soir on s’endort avec les gouttes qui résonnent sur la toile et les hymnes anglais et allemand que des spectateurs basculent en boucle depuis leur luxueux camping car .  

    Les allemands attendent beaucoup de Schumacher (Benetton) quant aux anglais leur God…supporte Mansell mais nous sauvera-t-il de la pluie ?

    Aux essais Mansell (Williams Renault) fait la loi devant Senna (Mc Laren Honda) puis suivent Schumi , Patrese (Williams Renault) , Alesi (Ferrari) et Berger (Mc Laren) . Départ de la course dimanche : lors des dix premiers tours ça joue au yoyo, la pluie redouble depuis le départ et avec les arrêts pneus la première place passe de Senna à Mansell puis Patrese, encore Senna

    39spa senn 92.jpg

    puis Mansell qui se maintient en tête jusqu’au 33è tour. La piste va s’assécher et Schumacher choisit de monter des slics (piste sèche) rapidement, les Williams boys eux attendent mais sont moins rapides en piste… Le jeune allemand s’impose après l’arrêt tardif des Williams, remportant son premier succès en F.1 grâce à une stratégie pointue. On redonne donc l’hymne germanique sur le podium, il sera souvent à l’honneur par la suite avec les sept titres mondiaux du baron rouge.

    SdS

    Photos :  ©  GM / Schumacher (Benetton) - Senna (Mc Laren