Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Johnny Servoz Gavin

    Né à Grenoble en 1942, le jeune Johnny s’ennuie dans le bar tenu par ses parents. Son destin est inspiré un jour par un reportage radiophonique où l’on narre les exploits des frères Rodriguez aux 24 H du Mans. En 1963, il s’inscrit aux cours de l’école de pilotage de Magny-Cours et vit sur le circuit dans une caravane, il va sympathiser avec Tico Martini alors instructeur qui deviendra plus tard constructeur de monoplaces...

    Lire la suite

  • Victoires françaises au Mans #12

    1980 : Victoire artisanale de Jean Rondeau pilote constructeur qui remporte Le Mans au volant de sa propre voiture associé à Jean Pierre Jaussaud.

    (photo: DR)

    Lire la suite

  • David Purley

    Héritier d’une famille anglaise ayant crée la célèbre firme des réfrigérateurs Lec, David Purley entre dans l’armée de sa très Chère Majesté où il va s’aguerrir et canaliser sa hardiesse. Un saut en parachute manquera de l’envoyer pour de bon au ciel, aussi lorsque le jeune homme quitte l’uniforme d’officier parachutiste, c’est inspiré par son ami Derek Bell qu’il se lance dans la compétition automobile...

    Lire la suite

  • Victoires françaises au Mans #11

    1978 : la troisième tentative de Renault aux 24 Heures se solde par une victoire face à Porsche.

    (Photo: DR)

    Lire la suite

  • Matra sauvé par Porsche

    1974 : une bande de gitans, des copains d’abord, ont la mainmise sur le Championnat du Monde sport prototypes. Cœurs vaillants, ils n’économisent pas leur peine et font un tabac au volant d’un bolide qui ne roule pas mais vole, même s’il a perdu la voix envoutante qui le caractérisait jusqu’en 72. Les bougres, ils ne carburent pas au papier maïs mais plutôt à l’octane indice 100. Leur monture, un félin de couleur bleue arbore la silhouette d’une jolie femme brune aux reins cambrés. A chaque départ ils laissent toujours un peu de fumée en suspension au dessus du tarmac. Après être sortis vainqueurs du Cheval Cabré en 73 puis l’avoir ramené à l’écurie l’année suivante, ils atomisent leurs adversaires. Les italiens d’Alfa (1), les anglais de Mirage, les allemands de Porsche n’y virent que du bleu. Après leurs exploits, le chef de la tribu les réunit et leur annonce qu’il jette l’éponge l’année suivante. Si tu ne viens pas à Lagardère…

     Et voici nos gens du voyage qui reprennent la route inlassablement, sous d’autres cieux…Laissant leurs supporters un moment pétrifiés avec une flèche amère fichée dans leur cœur de passionnés.

    Lire la suite

  • Victoires françaises au Mans #10

    1974 ...Troisième victoire Matra, Pescarolo-Larrousse réitèrent, nouveau succès pour la 670B devant la Porsche Carrera RSRTurbo et les Mirage. Une victoire en partie acquise grâce à l'efficacité des mécaniciens de l'équipe française...

    (Photo: DR)

    Lire la suite