Xiti

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Challenge

     

    le challenge,coupe gordini

    cliquer   

    Je m’appelle Mathieu Lescene (Mat pour les intimes) . Je suis né sur la première page du livre « Le Challenge ». Mon auteur m’a lancé à l’âge de 19 ans dans le grand bain de la course automobile en 1967. Entouré de quelques amis, je participe à la Coupe Renault 8 Gordini. Après une période de préparation ( je suis mécanicien dans le garage paternel), je me retrouve sur la grille de départ de la première épreuve de la Coupe se déroulant sur l’Autodrome de Linas Montlhéry… Vous allez découvrir ma saison complète de courses au fil des pages de ce livre. 

     

    Le Challenge de François Coeuret:DSCN0672.JPG                  (cliquer)

    le challenge,coupe gordini

    Disponible par correspondance : pour commander : cliquez sur l'enveloppe CONTACT à gauche du site (demande par courriel en message privé) / 10€ frais de port inclus (France métropolitaine)

               

    le challenge,coupe gordini

    Circuit de Reims 

    le challenge,coupe gordini

    circuit de Rouen les Essarts

     cliquer    Photos : 1 - 4 -5 :DR   /   2-3 @GM

     

     

     

     

     

     

     

  • L'aveuglement

    20210305_180449.jpg

    Le roman de José Saramago plonge le lecteur dans l'univers d'une catastrophe pandémique où l'humanité est atteinte brutalement de cécité. Une seule femme échappe à ce fléau... Cette fiction (1995) a une portée prémonitoire au regard des évènements récents.

    Faut-il devenir aveugle pour voir l'essentiel des choses? Démonstration faite par l'auteur portugais dont le récit nous porte vers l'espoir. 

    L'aveuglement  / 1997 Edition française Seuil et Points 2020 / José Saramago - Prix Nobel de littérature 1998 /

  • 1972 La course en bleu #10 : Monza à relire

    MONZA 72 (2).jpg

    Italie   / 

    Toujours à l’aise à Monza, mon pilote préféré partira en première ligne au côté de Jacky Ickx. Il manque la pole pour 4/100 de seconde, jolie perf, je me surprends à espérer le meilleur.

    Au matin du Grand Prix, mes doigts restent croisés inexplicablement ! Toujours un peu fébrile au départ, Amon passe cinquième à l’issue du premier tour et remonte avec application pour prendre la troisième position au 17è tour derrière Ickx et Fittipaldi, position qu’il stabilise jusqu’au 37è. Les trois pilotes ont semé le reste du peloton. Mes doigts sont toujours croisés ! Hélas ça ne servira à rien, ses freins sont à l’agonie et il doit rentrer au stand probablement avec une grosse boule dans la gorge. C’est un pilote maudit…Après l’abandon malheureux de Ickx sur panne de batterie, Fittipaldi confirme, sa victoire lui assure définitivement le titre de  Champion du monde.

    72 jps.jpg

    Fittipaldi coiffe la couronne mondiale

    SdS

    Photos:  DR

     

  • Jean Pierre Jaussaud : "un gars bien"

    Beaucoup de choses sont résumées dans ce qualificatif. Un pilote selon Henri Pescarolo d’une « droiture absolue », un homme « fidèle et humble ». « Il nous faisait penser à Jim Clark, un styliste, il avait toujours les bonnes trajectoires, n’était jamais en dérive », « il aurait mérité de monter en Formule un » … Tout est dit par le camarade de course de Jean Pierre Jaussaud.

    Lire la suite