Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1971 la course en bleu #1

Afsud 71 : Chris Amon débarque à Kyalami en Afrique du sud avec de bons espoirs, il a remporté en Janvier le GP d’Argentine, une course hors championnat qui fut pour lui une mise en jambe sur sa nouvelle voiture qu’il découvre pour l’occasion : la Matra MS 120. Malgré l’absence des pilotes et voitures de pointe c’était un bon présage.

71 aathe-podium-argentina-F1.jpg

Sa monoplace a évolué depuis, est devenue MS 120B, ayant subi quelques améliorations aérodynamiques, l’adjonction d’une prise d’air moteur et surtout elle est équipée d’une évolution moteur : le Matra V12 MS 71. Les autos en vue sont les Ferrari 312B, les nouvelles Tyrrell, la Lotus 72 championne en titre, la Mc Laren M 19. Amon réussit le second temps aux qualifs derrière Stewart concédant 6/10è de seconde à l’écossais, Chris est en forme! De la première ligne, les pilotes sont rangés 3-2 sur la grille, le pilote kiwi rate son envol et se retrouve en milieu de peloton dans les premiers tours. Il va peiner pour remonter tant il est englué dans la meute. Petit à petit il va émerger à partir de la mi-course mais les cadors ont pris le large. Il est 9è au 37è tour, les abandons vont l’aider à partir du 56è tour, huitième, septième. Chris accroche la 6è place au 60è tour et l’abandon du leader Dennis Hulme (Mc Laren) au 75è passage (79 tours au total) sur bris de suspension le place cinquième. Ce sera son classement, il est revenu de loin et franchit la ligne à un tour du vainqueur. Le chanceux Mario Andretti a profité de l’aubaine pour remporter sur la Ferrari son premier Grand Prix F1. Déception tout de même pour Amon qui sans son départ calamiteux aurait pu réaliser évidemment une bien meilleure course!

                                     Andretti AFS 71.jpg

                                                   Andretti

A suivre...  

SdS

Photos: DR

 

Les commentaires sont fermés.