Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 1971 La course en bleu #3

    Monaco /  Fort de sa troisième place au GP précédant, Chris Amon peut nourrir de bons espoirs dans les rues monégasques. Sa voiture est muni d’un aileron arrière surdimensionné, recherche d’appui oblige sur la piste atypique de Monaco. Il va falloir encore affronter Stewart (Tyrrell) et Ickx (Ferrari) qui dans leur élan espagnol devancent le kiwi aux essais de même que le talentueux Siffert (BRM). Amon, quatrième, est bien placé en seconde ligne, doubler à Monaco n’est pas évident, il faut absolument être en haut du plateau pour espérer un bon résultat. Catastrophe au départ, Chris a débranché par erreur sa pompe électrique et reste scotché sur la grille,  il parvient à décoller mais est relégué en queue de peloton à l’issue du premier tour!  Malchance diront certains mais cette fois le kiwi l’a directement provoquée! Sa course va consister à remonter dare-dare, il s’y emploie avec application : de la 18è place à la fin du premier tour, il reprend la 10è position au 45è. Dans son effort, la transmission de sa monoplace ne résiste pas et c’est son premier abandon de la saison…Même déception en ce qui me concerne! Victoire de Stewart sur la Tyrrell.    

    stew71esp.JPG

    Stewart

    SdS                                                                                                                                                         

    Photos: DR                                                                                                                                                    

    Lire la suite

  • 1971 La course en bleu #2

    Espagne / La F1 s’installe dans le superbe parc arboré de Montjuick pour le premier Grand Prix européen. Aux essais Jacky Ickx et sa Ferrari sont en grande forme, il réalise la pole devant Amon et Regazzoni crédités du même temps à 1/10è de seconde seulement. Encore une première ligne pour le néo-zélandais! Ce dernier semble plus à l’aise à la conquête du meilleur temps sur un tour qu’au contact de ses adversaires en course. Il réalise un départ correct devancé par Ickx, Stewart qui s’est promptement faufilé et Regazzoni. Chris double le suisse dès le troisième tour pour conquérir la 3è place. Stewart en fait autant face à Ickx au sixième tour. Le trio va prendre le large et oublier le reste du peloton. Les trois pilotes vont naviguer à vue toute la course dans cet ordre sans que les deux suiveurs puissent menacer l’écossais. Amon ne sera pas non plus en mesure de contester la seconde place au belge, à mon grand dam! Il finit sur la troisième marche du podium. J’avais suivi ce GP retransmis intégralement à la télé, fait assez rare à l’époque, j’avais apprécié la course de mon pilote favori tout en regrettant qu’il n’ait pu prendre le dessus sur Stewart et Ickx. 

                                          stew71esp.JPG

                                                      Stewart

    A suivre...

    SdS

    Photos: DR

    Lire la suite

  • 1971 la course en bleu #1

    Afsud 71 : Chris Amon débarque à Kyalami en Afrique du sud avec de bons espoirs, il a remporté en Janvier le GP d’Argentine, une course hors championnat qui fut pour lui une mise en jambe sur sa nouvelle voiture qu’il découvre pour l’occasion : la Matra MS 120. Malgré l’absence des pilotes et voitures de pointe c’était un bon présage.

    71 aathe-podium-argentina-F1.jpg

    Sa monoplace a évolué depuis, est devenue MS 120B, ayant subi quelques améliorations aérodynamiques, l’adjonction d’une prise d’air moteur et surtout elle est équipée d’une évolution moteur : le Matra V12 MS 71. Les autos en vue sont les Ferrari 312B, les nouvelles Tyrrell, la Lotus 72 championne en titre, la Mc Laren M 19. Amon réussit le second temps aux qualifs derrière Stewart concédant 6/10è de seconde à l’écossais, Chris est en forme! De la première ligne, les pilotes sont rangés 3-2 sur la grille, le pilote kiwi rate son envol et se retrouve en milieu de peloton dans les premiers tours. Il va peiner pour remonter tant il est englué dans la meute. Petit à petit il va émerger à partir de la mi-course mais les cadors ont pris le large. Il est 9è au 37è tour, les abandons vont l’aider à partir du 56è tour, huitième, septième. Chris accroche la 6è place au 60è tour et l’abandon du leader Dennis Hulme (Mc Laren) au 75è passage (79 tours au total) sur bris de suspension le place cinquième. Ce sera son classement, il est revenu de loin et franchit la ligne à un tour du vainqueur. Le chanceux Mario Andretti a profité de l’aubaine pour remporter sur la Ferrari son premier Grand Prix F1. Déception tout de même pour Amon qui sans son départ calamiteux aurait pu réaliser évidemment une bien meilleure course!

                                         Andretti AFS 71.jpg

                                                       Andretti

    A suivre...  

    SdS

    Photos: DR

    Lire la suite

  • Saisons F1 1971-1972...La course en bleu.

     

    71Chris_Amon_t.jpg

    Je me suis intéressé à la Formule 1 en 1970, j’avais 15 ans… Ma fibre nationale m’avait amené à devenir un inconditionnel de la firme Matra. Championne du monde en 1969 avec le moteur Ford Cosworth et Jackie Stewart, la marque française équipe sa voiture du V12 maison l’année suivante. Après une saison honorable réalisée avec J.P. Beltoise et H. Pescarolo, Matra engage Chris Amon en 71. Son équipier sera JP Beltoise tandis qu’Henri Pescarolo est évincé. Je deviens un fan du pilote néo-zélandais, considéré comme l’un des meilleurs pilotes du monde…Il pilotera deux saisons pour la firme française…Voici retracées course par course les deux saisons du « kiwi » au  plus haut niveau.

    A suivre prochainement..."La course en bleu" par séries de 3 notes alternées avec d'autres articles.

    chris amon 71 MONZA.jpg

    Chris Amon (71)

    Photos:  DR

  • Jean Pierre Jabouille

    Né en 1942 à Paris, Jean Pierre Jabouille, fils d’architecte, suit une éducation de bonne famille jusqu’à ce que les voitures de sport tiennent une grande place dans ses aspirations de jeunesse. Il met le pied à l’étrier en participant sur son Alpine A 110 à la course de côte du Mont-Dore et remporte sa catégorie. En 1966, il décide de s' engager dans la première édition de la Coupe de France R8 Gordini...

    Lire la suite

  • 24 Heures du Mans 2015 / 13-14 juin

    Deuxième tentative de Porsche pour tenter de s'imposer face à Audi qui cumule les victoires dans la Sarthe depuis 2010. Peugeot avait réussi en 2009 à battre la firme allemande mais cette dernière avait repris ses marques ensuite. Le combat à trois Audi-Porsche-Toyota promettait encore cette année. Nous n'avons pas été déçus. Arrivés vendredi soir en camping car, nous trouvons une place devant l'aérodrome d'où une navette nous amène devant le circuit en cinq minutes...

    Lire la suite