Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1972 La course en bleu #12

aamon F1 72.JPG

USA  /  

Comme prévu, le chant du cygne pour Amon et Matra a lieu sur le circuit de Watkins Glen : Amon se qualifie septième mais que va-t-il donc lui arriver ? Une soupape dès le départ va décider de casser, tout le monde le déborde en début de course, ce qui va confiner le kiwi à une course plus qu’anonyme. Il remonte péniblement avec son moteur malade pour échouer à une quinzième place imméritée. Ainsi s’achève l’épopée Matra F1. La suite de la carrière d’Amon ne sera pas à la hauteur de son talent de pilote : il va se fourvoyer dans la jeune écurie Tecno en 73 puis tenter l’aventure de la construction d’une F1 qu’il pilotera en 74 sans succès tant l’auto était médiocre. Il va se réveiller en 75 et surtout 76, années durant lesquelles il court en F1 sur une Ensign assez réussie.

Après quelques bonnes performances il est victime d’une violente sortie qui le fragilise de même que le secoue l’accident de Lauda en Allemagne. Il abandonne la F1 à la fin de l’année 76. Après une course Canam début 77 il raccroche son casque et rentre en Nelle Zélande pour s’occuper de la ferme paternelle. Amon fut qualifié d’éternel malchanceux…Pas si sûr, sa chance fut de rester en vie à l’issue de 14 années de course durant lesquelles la faucheuse a beaucoup trop  fonctionné. 

Fitti 72.jpg

Le brésilien Fittipaldi champion du monde au côté de Chapman (droite) le patron Lotus

SdS

Photos : DR

           

Les commentaires sont fermés.