Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rondeau

  • Inaltérable Inaltera

    15-05.jpgEn 1975, de la rencontre entre Jean Rondeau pilote manceau et Charles James dirigeant des papiers peints Inaltera, naquirent les prototypes du même nom. Destinés à concourir aux 24 h du Mans, équipés du V8 Cosworth et joliment parés des couleurs de leur commanditaire, ils réalisèrent de bonnes performances au Mans en 76 et 77.

                                                

    16.jpg

    Trente ans plus tard, ils courent encore, malgré leur âge respectueux dans des épreuves d’endurance historiques…Il est vrai que ces grands pères vitaminés ont l’âme bien née !

     

    Le Mans 1976 : 8è Pescarolo-Beltoise - 21è Jaussaud-Rondeau

    Le Mans 1977 : 4è Ragnotti-Rondeau  -11è Mmes Lombardi-Christine

     

                              13è Beltoise-Holbert

     

     Rondeau :      

    rondeaubis.JPG

    Jean Rondeau, au milieu de l’année 77, voit son commanditaire jeter l’éponge. Inaltera change de responsable et récupère ses protos. 

    Jean Rondeau compte bien poursuivre et cherche d’autres appuis pour continuer son aventure au Mans.

    Il construit sa propre voiture inspirée de l’Inaltera. Il connaîtra la consécration aux 24 heures  1980 avec la victoire de la M 379B devant Porsche. Le pilote constructeur détient toujours l’originalité d’être le seul pilote à avoir triomphé aux 24 Heures du Mans au volant de sa voiture.

     

    Jean Rondeau est décédé le 27 dec 85 en franchissant un passage à niveau à Champagné à proximité de son usine du Mans.

    SdS

    Photos :  1-2 @ SdS  / 3 :DR