Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La décennie Fangio / GP de Monaco 1955

                                           Monaco 1955

                             La Déroute des flèches d’argent

     

    Quarante neuvième boucle de course, Juan Manuel Fangio sent soudain sa mécanique le trahir. La Mercedes décélère contre le gré de son pilote, la transmission a cédé. L’argentin voit son équipier Moss le dépasser et filer vers une possible victoire... A moins que le sort ait décidé d’en disposer autrement… 

    Lire la suite