Xiti

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Jour de fête pour Giorgio

                                                          Jour de fête pour Giorgio

    Giorgio Polleti voit le jour à Varese au nord de Milan en Lombardie. Son père est menuisier charpentier, sa mère travaille à la poste locale. Son oncle est employé par la firme MV Agusta. A l’aube de son adolescence le jeune garçon s’intéresse à la mécanique. Lorsque l’oncle Sergio visite la famille pour y saluer sa sœur et son beau frère le petit est subjugué par sa moto. La première fois que l’oncle l’emmena faire un tour sur sa machine rutilante Giorgio  fut impressionné et marqué à jamais par la vitesse, la sonorité de l’engin et la sensation de liberté que lui procura cette virée en deux roues. Il en redemanda souvent…

    Lire la suite

  • Journal de classe

     

                      

             Journal de classe journal d'une vie

            

    photo livre JdC.JPG

    L'auteur présente la biographie de son père qui était instituteur. Cet écrit livre le cheminement de son existence de 1912 à 2012 retranscrit à l’aide des souvenirs recueillis auprès de lui, de ses enfants et proches. Un siècle de vie exposée autour des êtres qui ont accompagné son parcours, des évènements marquants de cette période. L’ensemble est illustré de comptes rendus de ses inspections en classe, de chroniques relatant des évènements vécus à ses côtés ou qu’il nous a racontés au cours de ses cent ans de vie, complété aussi de photos. 

     

             Ce livret mémoire est publié à compte d'auteur : Edition libre.com l’oiseau  / 45 pages, encart central photos.

    #journaldeclasse  /  Auteur : Gérard Marcel

    journal de classe journal d'une vie

     Disponible par correspondance : Prix du livre: 10€ frais de port inclus (France métropolitaine), pour commander  : cliquer sur l'enveloppe :  CONTACT à gauche du site.

     Photo : @ GM

                             

     

                                                                 livres.gif 

  • 1971 la course en bleu #11 à relire...

    11Amon N° 11 71US.jpg

    USA  / 

      Le dernier Grand Prix de la saison se déroule à Watkins Glen, l’enjeu concerne la course puisque le championnat est joué. Stewart décidément intraitable cette année-là signe encore la pôle. Amon et sa Matra MS 120B est en retrait, 9è temps à 1’’3, Beltoise n’a réalisé que le onzième temps. La voiture n’est pas au top… Le kiwi roule huitième en début de course. Il va ensuite perdre du terrain pour remonter à partir du cinquantième tour durant lequel il effectue un tête à queue sans conséquence. Chris finit à une anonyme douzième place alors que Beltoise réussit à finir huitième, je suis déçu… François Cevert sur la Tyrrell remporte son premier Grand Prix après avoir débordé Stewart dont la voiture se mit à sous-virer au fil des tours. Consolation donc pour les français dont le dernier pilote victorieux n’était autre que Trintignant en … 1958 ! Côté kiwi, en résumé, cela avait bien mieux commencé que ça ne s’est terminé. Bilan de la saison : mi-figue mi-raisin pour Chris Amon qui finit neuvième du Championnat avec 9 points (Cevert 3è - Pescarolo 16è - Beltoise 22è-saison incomplète). L’espoir : ce sera pour la saison suivante en ce qui concerne Matra : nouveau moteur MS 72,  évolution châssis MS 120C puis nouvelle voiture, la MS 120D dès le Grand Prix de France. 

    A suivre...La saison 72...

    FTyrrell 002 71 Cevert.jpg

                                        François Cevert vainqueur aux US (cliquer) 

    SdS

    Photos:  DR

     

     

  • 1971 La course en bleu #10 à relire...

    aamon F1 71.JPG

    Canada /  

    La campagne nord américaine marque la fin de saison. Alors que Stewart est assuré du titre de champion, Amon court toujours après une première victoire en Grand Prix.  Sur le circuit de Mosport l’écossais réalise la pôle alors que le néo-zélandais obtient le 4è temps ex-aequo avec Fittipaldi sur la Lotus 72. La météo va s’en mêler. Il s’élance donc de la deuxième ligne au départ sur une piste mouillée, la pluie ayant décidé d’accompagner les concurrents.

    C’est Beltoise, licence retrouvée, qui va créer la surprise en s’emparant de la troisième place et momentanément la seconde tandis qu’Amon peu à l’aise sous la pluie navigue vers la dixième place. Beltoise roule avec Stewart et Peterson en tête, le groupe rejoint Hulme qui compte un tour de retard au seizième tour, ce dernier ne va pas voir le Français qui tente de doubler. JPB sort pour l’éviter et endommage son auto. Amon fait ce qu’il peut sous le déluge et finira dixième alors que la course est interrompue au 64è tour, la pluie redoublant. Une course sans saveur pour le kiwi! Je lirai pour ma part le compte rendu de cette course avec quelques jours de retard dans le magazine Automoto, hebdo de l’époque.

    Stew can 71.jpg

    Stewart vainqueur au Canada

     

    SdS / Photos:  DR

     

  • 1924 : Rallye automobile de Monte Carlo digest

    Né en 1911 puis interrompu en 1913 le Rallye Automobile de Monte Carlo renaît après la première guerre mondiale sous l’impulsion d’ Antony Noghès. Ce dernier reprend l’organisation en main et adjoint une boucle supplémentaire passant par  le col de Braus près de Sospel. Il exige que tous les véhicules soient mis en route par un démarreur électrique, reporte l’épreuve en mars .Il ouvre également une catégorie pour les motos, avec ou sans sidecar (1) ! D'un autre côté, il révise le règlement  datant d’avant la Première Guerre mondiale.

    Lire la suite

  • 1971 la course en bleu #9 à relire...

    9Amon Ital 71.jpg

    Italie   /  L’équipe Matra avait donc décidé de faire l’impasse sur le GP d’Autriche pour travailler sur le moteur MS71. Amon était donc en vacances et Beltoise toujours sur le coup de sa suspension de licence. Les motoristes français ont travaillé sur l’admission et les attaches moteur sur le châssis afin d’améliorer la rigidité de l’ensemble. Siffert a remporté le GP d’Autriche sur BRM. Monza est le circuit le plus rapide de la saison, les V12 seront à la fête par rapport au V8 Cosworth. Matra a revu également l’aérodynamique pour cette course, l’aileron arrière n’est plus qu’une petite lame dans le prolongement d’un carénage arrière. La cure de jouvence va porter ses fruits puisque Chris va réaliser la pôle aux qualifs pour la première fois de la saison.

    chris amon 71 MONZA.jpg

    L’équipe Matra va donc partir revigorée pour affronter les 55 tours de course. Hélas, le kiwi est victime du starter qui abaisse le drapeau alors que les monoplaces derrière roulent encore... Il se fait logiquement déborder. Englué dans le peloton où l'on joue l’aspiration, Amon va s’employer à remonter. Il passe de la huitième place au premier tour à la quatrième au tour 35. Il prend la tête au tour suivant et là, devant la télé mon cœur bat!

    71aMON mONZA.JPG     (cliquer)


    Amon maintient sa première place jusqu’au quarante-sixième mais dans le tour suivant, en se débarrassant d' un tear-off sale, il arrache en même temps  sa visière de casque qui s'envole! Gêné par la pression de l’air dans les yeux, il va ralentir et offrir la victoire à un groupe qui franchit la ligne presque roues dans roues. Gethin sur BRM gagne avec 1/100è de seconde d’avance sur Peterson. Amon réussit à maintenir une sixième place à l’arrivée…Maigre consolation et consternation d’avoir manquer une telle occasion.

    gETHIN MONZA 71.jpg

    Gethin vainqueur BRM N°18

    SdS

    Photos:  DR