Xiti

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Archives Racing'memories (Coeuret) - Page 2

  • La course des "seconds couteaux" - Montlhéry 1966

    Le  terme se veut péjoratif mais n’est pas pour autant dévalorisant à mon sens  . Cette édition des 1000 km succède à une annulation décrétée l’année précédente. Le plateau est composé essentiellement d’équipages privés, semi officiels ou usine pour ce qui concerne Alpine et Matra dont l’équipe débutante en catégorie Sport prototype fourbit ses armes . C’est un plateau finalement attachant. Les pilotes sont des spécialistes de l’endurance, des passionnés plus ou moins argentés ou de jeunes aspirants en devenir. Quelques cadors de la discipline sont présents: Mike Parkes, Hans Hermann, Willy Mairesse, Lucien Bianchi, Jean Guichet, Nino Vaccarella, Richard Attwood, Jo Schlesser. Une somme de « beaux coups de volants » qui valent bien le  déplacement autour du valeureux autodrome.

    Lire la suite

  • François, Patrick, Jean Pierre et les autres...Les trois mousquetaires.

    1973, le Grand Prix de Pau est sauvé, le maire de la cité, André Labarrère, a réhabilité sa piste. Les normes exigées par la CSI sont en place. Les bottes de paille ont disparu, les rails assurent une  protection relative pour les pilotes installés dans leurs fragiles monoplaces. La société ELF a apporté un soutien financier non négligeable à la célèbre épreuve hexagonale. Ce 6 mai en début d’après midi François, Patrick,  Jean Pierre et les autres se positionnent sur la grille de départ…

    Lire la suite

  • Jean Pierre Jaussaud : "un gars bien"

    Beaucoup de choses sont résumées dans ce qualificatif. Un pilote selon Henri Pescarolo d’une « droiture absolue », un homme « fidèle et humble ». « Il nous faisait penser à Jim Clark, un styliste, il avait toujours les bonnes trajectoires, n’était jamais en dérive », « il aurait mérité de monter en Formule un » … Tout est dit par le camarade de course de Jean Pierre Jaussaud.

    Lire la suite

  • Ligier JS1 l'auto des deux frères

    Jo Schlesser et Guy Ligier étaient des frères de course. L’idée de développer et de commercialiser une voiture de sport germa petit à petit dans leur esprit. A force de dévorer les kilomètres au volant de toutes sortes de bolides, de ressentir les défauts, les qualités des engins qu’ils pilotaient, les deux compères engrangèrent dans leur subconscient un cahier des charges idéal. Devait en sortir la concrétisation d’un projet  qui leur tenait à cœur.  

    Lire la suite

  • Parade à Syracuse

                         Grand Prix  F1 de  Syracuse, Sicile, 1er avril ou 21 mai 1967 ?  

    Certaines courses se distinguent par leur  caractère atypique. Elles ont lieu sur des circuits mythiques, dans des cadres légendaires, elles rassemblent le gotha des pilotes, des constructeurs, sont le théâtre d'un enjeu crucial, n’eurent lieu que lors d’une seule édition…Ou se signalent par une participation squelettique. Cadre exotique,  maigre plateau, ultime édition en 1967, le Grand Prix de Syracuse  fait partie des courses à oublier.  Des attributs  qui en font une curiosité, un ersatz de Grand Prix …« J’aimerais tant voir… ».    

    Lire la suite

  • Mano a mano - à relire

    Sur le podium les deux pilotes européens quittés par leur collègue néo-zélandais prolongent la cérémonie. Ils décompressent  après un âpre combat. Celui-ci a duré tout au long des cinquante tours que comptait la course.

    Lire la suite

  • Etoiles...

    Palette de huit portraits capturés il y a un demi-siècle. 1970 C’est l’année du renouveau dans l’hexagone où le Général a cédé son emprise puis tirer sa révérence.  Deux ans auparavant  une foule de jeunes escogriffes réclame un ordre nouveau. L’année suivante  l’auguste homme  coupe la branche sur laquelle il est assis au nom d’un référendum …Un ex banquier d’allure bonhomme à la clope collée au bec prend la relève...

    Lire la suite

  • Grand Prix de Mexico 1964...Ultimes tours pour un titre

    Le drapeau s'abaisse devant les dix-neuf pilotes qualifiés pour le dernier Grand Prix de la saison. Trois d'entre eux peuvent prétendre au titre mondial. lors de la course les trois hommes vont tour à tour se positionner en virtuel champion du monde. jusqu'à ce que le sort désigne l'élu qui bénéficia de deux coups de pou(ss)ce pour coiffer la couronne.   

    Lire la suite

  • Balade écossaise - Monza 1965

    Les deux pilotes britanniques sont au coude à coude en cette fin de course. Un Grand Prix haletant. Deux équipiers que le drapeau à damier doit départager. L’un est à la recherche de son premier succès tandis que l’autre, pilote confirmé, est déjà entré dans le cercle des champions du monde.

    Lire la suite

  • la malédiction des graves noires

    Une fois arrivé au sommet du Puy de Dôme à quelques encablures de Clermont Ferrand le visiteur, en plus d'admirer le remarquable panorama du site, prend conscience qu'il visionne la plus grande chaîne volcanique d'Europe. Elle culmine à 1885m au sommet du Puy de Sancy. L'ensemble du domaine géologique est endormi depuis environ sept mille ans. Le Puy de Gravenoire, un des nombreux petits volcans de la chaîne,  surplombe le circuit automobile de Charade. Il est composé d'un mélange trachy-basalte, roche noire ou parfois rouge issue du refroidissement qui a suivi la fin de l'activité sismique. Bien que reposant paisiblement dans cet écrin jadis chaotique ces roches n'en sont pas pour autant inoffensives.

    Ceci nous amène à évoquer deux épisodes concernant le Grand Prix de France automobile  de Formule 1...

    Lire la suite