Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Carnets de Grand Prix #21

    Cela faisait 16 ans que je n’avais pas remis les pieds à Spa ! A l’occasion du proche anniversaire de mon fils, nous décidons d’aller voir une course F.1 en live pour son plus grand plaisir! Habitué des 24 Heures du Mans sur le terrain, il n’a jamais vu ces courses de F1 qu’à la télé... 

    Lire la suite

  • 24 Heures du Mans 1995 / 17 - 18 juin

    Certaines années au Mans sont placées sous l’empire des éléments, la pluie est un paramètre capable de modifier parfois considérablement la donne. D’aucuns peuvent y puiser l’opportunité d’un succès qui n’aurait pu voir le jour lors de circonstances climatiques plus conventionnelles au mois de juin dans la Sarthe.

    Lire la suite

  • GP de Grande Bretagne 1951

               Le jour où il eut le sentiment de tuer sa mère…

     La course anglaise disputée à Silverstone le 14 juillet marque la cinquième manche du jeune Championnat Mondial de Formule 1. Celui-ci compte sept courses en Europe auxquelles s’ajoute celle d’Indianapolis. Les organisateurs d’outre Manche ont réussi à reporter le Grand Prix de deux mois par rapport au calendrier prévu. La manœuvre est justifiée (côté anglais) par les difficultés de mise au point auxquelles se heurte l’équipe BRM avec la nouvelle création de la marque : la P 15 V16 (1500 comp). Cette période devait permettre à l’écurie britannique de présenter une voiture capable de se défendre lors de son Grand Prix national.  

    Lire la suite

  • 24 Heures du Mans 1994 / 19 – 20 juin

    Une édition estivale en 1994, le soleil ne nous quitta pas. Certains spectateurs  anglais, pratiquant le torse nu dans l'enceinte spectateurs, méritèrent leur surnom de « Rosbif » en fin de course au vu de l’action des UV sur leur peau de nordique.

    Lire la suite

  • 24 Heures du Mans 1993 / 19 - 20 juin

    Peugeot fort de sa victoire en 92 où j’avais fait l’impasse sur les 24 Heures, remet son titre en jeu en 93...

     

    Lire la suite